PREAMBULE

Bouge ta France est un mouvement d’évangélisation initié par le CNEF ayant pour vision de stimuler les jeunes à évangéliser la France par la dynamique suivante : « équiper pour envoyer ».
Les projets proposés dans le cadre BTF 2.0 permettront d’offrir aux jeunes qui ont participé à BTF 1.0, de s’investir dans cette mission d’évangélisation.
Les projets proposés dans le cadre de BTF2.0 permettront notamment de donner de la visibilité aux actions des églises en faveur de leur ville et de leur région, en mettant à profit toutes les ressources que les œuvres peuvent leur apporter.

Conditions de labellisation

Le label BTF 2.0 sera accordé à tous les projets qui succèderont immédiatement au rassemblement de BTF 1.0 Le label BTF 2.1 sera accordé à tous les projets qui succèderont aux projets BTF 2.0 et ce jusqu’en juin 2018. Pour que le comité de pilotage labellise un projet il faut :
  • Signer et s’engager à respecter la présente charte BTF
  • Remplir le dossier de candidature à projet
  • Recevoir l’agrément du Comité départemental du CNEF ou de la section CNEF local (si elle existe)
  • Recevoir la validation du Comité d’organisation de BTF

Typologie des Chartes BTF2.0

Il existe 2 types de charte BTF 2 .0 différentes :
  • La charte des projets BTF 2.0
  • La charte des séjours CVL CLSH Labélisée BTF

Charte des projets BTF 2.0

Cette charte, avec les éléments qu’elle contient, permet de définir le cadre et l’état d’esprit des acteurs porteurs de projets au sein de BTF.

1 - Une collaboration dans l’esprit du CNEF

Le CNEF, comme plate-forme commune à tous ses adhérents, est une base pour renforcer les liens entre ses membres et amener les chrétiens évangéliques à mieux se connaître. Il cherche aussi à exprimer l’unité donnée par Jésus-Christ, aux plans national, régional ou local.

Les membres du CNEF, avec tous ceux qui voudront se joindre à eux, veulent unir leurs cœurs et leurs volontés, afin d'honorer Dieu et d'obéir à sa Parole pour le progrès de l'Évangile.

L’accord avec la confession de foi du CNEF est donc préalable et indispensable à toute collaboration entre les acteurs impliqués dans le projet. Conscients des défis que représentent la collaboration, les responsables de Bouge Ta France encouragent au maintien de la diversité tout en étant attentifs aux points suivants :

1/ Les responsables de Bouge ta France demandent que les équipes collaborant sur des projets soient au maximum représentatifs de la diversité des Églises, qu’elles veillent à ce que les différentes formes de piété et d’expression spirituelle soient respectées, et que chacun soit respectueux de l’identité de l'autre.

2/ Les responsables de Bouge ta France reconnaissent la diversité des expressions spirituelles propres à chacun. Les responsables de Bouge ta France demandent qu’elles soient pratiquées dans l’amour, le respect mutuel et que les organisateurs y veillent dans un souci pastoral.

3/ Les responsables de Bouge ta France n’interdisent pas la pratique des dons bibliques, et demandent à ce que chaque pratique soit expliquée et qu’aucune pratique spirituelle ne soit imposée et qu’ainsi soit conservée la liberté de ne pas souscrire aux particularismes de chacun. De son côté, les responsables de Bouge ta France s’engagent à ne pas favoriser une dénomination plutôt qu’une autre.

4/ Lorsque, dans le cadre d’une activité ou d’un partenariat, une forme d'expression de la foi est majoritaire, les responsables de Bouge ta France demandent aux organisateurs de prendre en compte ceux qui ne s’exprimeraient pas de cette façon et de leur donner un espace d’expression confortable.

De manière générale, nous voulons représenter le corps de Christ et Lui être agréable par notre « estime réciproque » (Rom. 12:10) et notre amour les uns pour les autres (1 Co. 13).

2 - La teneur du projet et les engagements

2.1 Durée et public cible

Un projet doit :
  • • durer au minimum l’équivalent d’un long week-end (3 jours)
  • • être ouvert aux jeunes (fourchettes habituelles : 14-25 ans sans pour autant empêcher d’autres plus âgés de participer)

2.2 L’Engagement que doivent prendre les initiateurs de projet :

Nous nous engageons à présenter un projet inscrit dans une stratégie qui a été pensée et construite dans la durée. Notre projet répond à un besoin identifié et mobilise les gens au niveau local. Pour cela, nous voulons rendre service à la population (autorités, personnes âgées, etc.) mais aussi évangéliser et, à cause du témoignage de l’évangile, nous porterons ainsi une attention toute particulière aux relations avec les autorités municipales, aux acteurs sociaux des quartiers, aux besoins concrets de la population, etc.

Nous nous engageons à mobiliser sur place des chrétiens de tous âges, avant, pendant et après le projet, et en tant que responsables et porteurs du projet à être physiquement présent durant la durée du projet.

En tant que responsables nous veillerons à mettre en place une logistique réfléchie :
  • • avec un organigramme fonctionnel,
  • • en utilisant un rétro-planning,
  • • en établissant un budget dont nous sommes responsables de l’équilibre,
  • • en procédant à une évaluation régulière de l’adéquation de la taille de notre projet à celui de nos ressources (finances, bénévoles, nourriture…),
  • • en portant une attention toute particulière à l’accompagnement et au suivi des personnes ayant manifesté un intérêt pour l’évangile. Nous sommes conscients que ce projet est aussi à réfléchir dans la perspective d’un défi spirituel et nous nous engageons également à nous mobiliser pour le porter dans la prière.

2.3 Les conditions nécessaires au bon accueil des jeunes

2.3.1 Encourager les jeunes à un style de vie missionnelle (évangélisation – discipulat)

La finalité du projet n’est pas de rassembler les jeunes mais surtout de les encourager à devenir des disciples qui témoignent au quotidien dans leur environnement naturel.
  • • Les jeunes seront ainsi stimulés à réinvestir ce qu’ils auront appris dans leur Eglise locale. - En tant que porteurs de projets, nous ferons tout pour que les jeunes de notre région, qui participent à BTF 1, puissent revenir s'impliquer dans notre projet, leur permettant ainsi de s'impliquer et de témoigner dans leur propre cadre de vie.
  • • Il faut également que chaque jeune puisse être prêt à apporter son témoignage personnel. - Nous ferons notre possible pour donner envie aux jeunes de témoigner en leur présentant l‘évangélisation comme une action concrète et créative.
  • • L’annonce de l’évangile est possible par de nombreuses manières différentes. - Nous leurs proposerons des actions multiples leur permettant de démystifier l’évangélisation.

2.3.2 Veiller à l’équilibre journalier

Conscients que le développement des jeunes doit être équilibré, nous veillerons à une diversité de vécus :
  • • Temps spirituel : louange, prière, partage spirituel (environ 45 min).
  • • Temps de briefing : programme de la journée et organisation des activités/déplacement (environ 30min).
  • • Temps de débriefing : partage de la journée/reconnaissance/prière (environ 45min).
  • • Repas du matin et du soir : moment de convivialité et d’échange.
  • • Temps de « décompression » : détente selon différents thèmes (environ 1h30).

    • 2.3.3 Aspects réglementaires

      Notre projet veillera au respect de la réglementation Jeunesse & Sports, puisqu’il s’agit aussi de l’accueil des mineurs.

Documents Ressources BTF2.0