Création BTF

Une initiative du CNEF et un travail en concertation

Dès sa création en juin 2010, le CNEF a repris à son compte les missions de l’alliance évangélique et s’est engagé à porter un double héritage : l’un immatériel et spirituel en termes d’expérience de rassemblement de jeunesse, et l’autre matériel au travers d’un solde positif résultant de Pentecôte 2007. Lors du premier séminaire du comité représentatif en septembre 2010, une commission de trois personnes a été constituée en vue de réfléchir et de prier pour élaborer un prochain rassemblement de jeunesse évangélique qui serait porté par le CNEF.

Comité de pilotage

Quelques rencontres de partage et des temps de prière ont permis de discerner un nom : Bouge Ta France, une année : 2017, et un thème : équiper pour envoyer. Cela fait l‘objet d’un consensus lors d’une rencontre à l’église Paris Bastille le 7 décembre 2012. Depuis, un comité de pilotage de 5 personnes issues des 5 composantes du CNEF est mis en place pour conduire et porter le projet.

Implication des oeuvres de jeunesse et oeuvres d’évangélisation

En avril 2013, un courrier d’invitation est envoyé à toutes les unions d’églises, à toutes les oeuvres du département jeunesse et évangélisation ; cela permit de réunir par deux fois : le 7 juin 2013 et le 11 octobre 2013, une quarantaine de représentants des unions et oeuvres. A la fin de la journée de travail, tous les responsables présents se sont retrouvés autour d’une carte de France posée au sol, et chacun a pu poser un ou plusieurs drapeaux sur les villes de France, les Dom Tom sont aussi ciblés. Ce temps a aussi été vécu dans la prière. Les orientations proposées ont toutes été validées et même amplifiées…

Comité d’organisation

Afin de représenter diverses compétences et la diversité évangélique, un comité d’organisation de 15 personnes, toutes mandatées par leurs oeuvres ou unions a commencé à travailler dès décembre 2013.

Cahier des charges / appel à candidatures

Après plusieurs rencontres de travail, un cahier des charges du lieu de rassemblement est établi et diffusé à l’automne 2014 à tous les délégués départementaux du CNEF.

Choix des dates et du lieu : Le Havre // juillet 2017

En février 2015 est lancé une consultation auprès des centres de vacances pour mesurer l’impact d’un positionnement de « Bouge Ta France » en juillet 2017. En avril le résultat de la consultation montre que choisir la semaine du 14 juillet aura toutefois peu d’impact pour la grande majorité des centres de vacances. Deux candidatures sont alors présentées : Jambville (78) et Le Havre (76). A l’unanimité, celle du Havre est retenue pour trois raisons :

  • 1. le soutien spirituel du CNEF 76 et de la pastorale locale
  • 2. l’accueil favorable des autorités de la ville
  • 3. la possibilité de mener des actions citoyennes et d’évangélisation dans la ville

Dieu ouvre les portes du Stade Océane

Alors que le rassemblement était imaginé en extérieur sur un complexe sportif mis à disposition par la Ville du Havre, le Directeur Général du Stade Océane (stade du HAC) propose d’accueillir le rassemblement d’une semaine pour un coût équivalent à l’achat des tentes igloo. C’est un miracle !! Il s’avèrera ultérieurement que le maire du Havre en personne a validé la proposition des dirigeants du club. Le témoignage positif de l’Eurocamp et des « Bouge ta Ville », à la fois auprès des dirigeants du club et des autorités de la ville, a été déterminant pour l’acceptation d’un rassemblement de 3 000 jeunes… Le contrat est signé en juin 2014 avec un simple petit acompte de 1 000€ HT…

Dieu envoie un témoin pour le 14 juillet 2017 : Nick Vujicic

La Maison de la Bible souhaitant fêter son centenaire en 2017 avait l’idée de demander à Nick Vujicic, dont elle édite les livres pour 3 pays, de le solliciter pour cette occasion. Elle se tourne vers le CNEF pour réfléchir à l’organisation d’un tel évènement, la jonction avec « Bouge Ta France » est faite : il pourrait être le témoin de la journée du 14 juillet. Le contact s’établit fortuitement dans un véhicule en Serbie au printemps 2016 ; Nick, qui est un orateur international, établit son planning très en amont ; il vient juste de réfléchir la semaine précédente à l’été 2017… Poussé par le Seigneur, il avait laissé libre la semaine du 14 juillet pour intervenir en dehors des Etats Unis. Lorsque la proposition de venir en Europe lui est faite : il accepte immédiatement et s’engage à être en France pour intervenir le 14 juillet dans « Bouge Ta France ».

Les 500 ans du Havre et les 500 ans du Protestantisme

En Janvier 2015, avant de remettre la candidature du Havre, une rencontre a lieu à la mairie avec deux adjoints dont l’un est aussi conseiller régional. A cette occasion, deux projets sont présentés : un « Bouge Ta Ville » en 2015 et « Bouge Ta France » en 2017 sont présentés. Ils reçoivent tous deux un accueil favorable et l’un des adjoints en charge des festivités des 500 ans dit alors : « pour vous aussi 2017 est l’année de vos 500 ans… ». A partir de là, nait l’idée de faire une exposition 500 ans du Havre / 500 ans du Protestantisme. En juillet 2016, est constitué un fonds de dotation et un comité scientifique se met à travailler sur ce projet. En parallèle une association est constituée pour porter le rassemblement de jeunes.

Journée de lancement 9 septembre 2016 au Havre

Conscient de l’enjeu pour notre pays que représente l’année 2017, le comité représentatif du CNEF se délocalise exceptionnellement à Honfleur et au Havre pour son séminaire de rentrée de septembre 2016. Plus de 500 invitations ont déjà été envoyées dès le mois de juin pour une journée de présentation et de lancement le 9 septembre. Près de 150 pasteurs et leurs épouses, présidents d’union, présidents d’oeuvre, délégués départementaux, ou responsables de jeunesse répondent présents et se rendent au Stade Océane. Après une visite des installations, un partage de l’historique, une présentation de l’ensemble du projet : BTF 1.0, 14 juillet et BTF 2.0 est faite aux participants. Un temps de prière conclue la journée, cette rencontre a fortement touché tous les présents qui deviennent, dès lors, ambassadeurs de Bouge Ta France.

Assemblée plénière du CNEF 6 décembre 2016 à Paris

Lors de cette rencontre, un temps de travail par région permet de faire le point sur l’état d’implication dans chaque région de France. Il est désormais acquis que « Bouge ta France » se déclinera aussi en « Bouge Ton Ile » avec pour même temps fort la journée du 14 juillet 2017. L’ile de la Réunion, la Guadeloupe et la Martinique sont en route… Les projets d’évangélisation BTF 2.0 identifiés sont ensuite présentés devant tous : il y a déjà une douzaine de projets validés et on en pressent une quarantaine : mais il faut encore du travail et parfois une oeuvre de réconciliation pour qu’ils naissent. Un temps de prière permet à nouveau de remettre tous ces projets et l’organisation entre les mains du Seigneur.

Communication

Les premiers éléments de communication ont eu lieu en avril 2013 auprès des présidents d’unions et d’oeuvres, mais c’est en janvier 2014 qu’apparait la première vidéo Bouge Ta France. Depuis toutes les assemblées plénières du CNEF ont bénéficié d’une information régulière de l’avancement du projet. À la fin 2016, outre les 4 vidéos, le site internet, les réseaux sociaux, et bien sûr, toutes les rencontres d’informations, ce sont près de 80 000 flyers qui ont déjà été distribués aux délégués départementaux, aux pasteurs ou aux jeunes lors des pastorales ou des conventions. Le 3 janvier, lors d’une rencontre à la maison de la Bible, à Paris, un contact est établi avec un chef d’entreprise chrétien qui propose ses services pour assurer la vidéo-retransmission depuis le Havre vers les différentes iles de « Bouge Ton Ile ». Une ouverture semble aussi possible par son intermédiaire pour solliciter les églises de l’ile Maurice….

Historique établi le 19 janvier 2017

Etienne Grosrenaud, Michel Balverde, René Delattre, Patrick Nussbaumer, Claude Grandjean, Etienne Lhermenault, Patrick Dudas, Paul Brignon, Cédric Mercier, Samuel Weiler, Nicolas Engel