Origine BTF

Quelles sont les racines et les fondations spirituelles qui ont amené à l’organisation de « Bouge Ta France » ?

Plusieurs questions et interrogations étant apparues à ce sujet, il a paru bon de travailler sur un rédactionnel partagé par les principaux acteurs ci-après-nommés. Seuls les noms d’oeuvres, ou d’unions y sont toutefois mentionnés, et non pas les noms des différents ouvriers, car c’est l’oeuvre de Dieu au travers de l’église, corps de Christ, que nous voulons glorifier.

Des racines évangéliques françaises et européennes

« Bouge Ta France » tire à la fois ses racines de multiples actions de jeunesse vécues dans le paysage évangélique Français mais comporte aussi quelques souches européennes, en voici les principales :
  • 1985Fête de la Jeunesse

    Sous l’impulsion de l’Alliance Evangélique Française, une grande rencontre interdénominationelle de jeunesse a eu lieu durant le WE de Pentecôte au Parc Floral de Vincennes : c’est la première action d’envergure nationale identifiée : elle réunit 4 300 jeunes évangéliques.

  • En 2000, puis en 2007Pentecôte 2000 & 2007

    Deux rassemblements de trois jours qui réunirent 2300 et 3000 jeunes évangéliques au parc des exposition de Valence, toujours sous l’impulsion de l’Alliance Evangélique.

  • 2004Soul In The City

    Ce projet a été initié en Angleterre. Des rassemblements de ce type ont lieu depuis plusieurs années dans différentes villes (Londres, Manchester, Liverpool…). L’été 2004 à Londres, « Soul in the City » a rassemblé 10 000 jeunes chrétiens venus de tout le Royaume-Uni. Ils ont travaillé sur des projets de service et d’animation dans la ville, avec le soutien d’un certain nombre d’églises, d’associations, de conseils municipaux et de la police.

  • 2006 et 2008AJC Strasbourg

    Deux événements dénommés « AJC Strasbourg » ont eu lieu en 2006 et 2008. Ils ont rassemblé dans la capitale européenne plusieurs centaines de jeunes, venus de France et de l’étranger, avec un seul but : servir la ville et ses habitants. Ces actions se sont déroulées en partenariat avec les églises et associations locales, et les services de la Communauté Urbaine de Strasbourg.

  • 2010Bouge Ta Ville

    « Bouge ta Ville » est né du désir de plusieurs jeunes chrétiens de Mulhouse et des environs, et d’une belle collaboration avec la pastorale évangélique de la ville (en particulier pour des barbecues géants). Inspirés par des événements similaires en Europe, l’objectif était de se mettre au service de la ville et de ses habitants. La vision lancée, le premier camp « Bouge ta Ville » a eu lieu du 5 au 11 juillet 2010. Des jeunes (et moins jeunes) sont venus de la région et du monde entier afin de mettre une semaine à part pour servir, donner au lieu de recevoir, être des acteurs au lieu de simples spectateurs, et être des témoins de Jésus-Christ. Depuis, 19 villes ont accueilli des évènements Bouge ta Ville. Passant du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, il y a eu des « Bouge ta Ville » à : Altkirch, Amiens, Antony, Bangui (Centrafrique), Grenoble, Le Havre, Liège, Lille, Lyon, Montauban, Montbéliard, Mulhouse, Nancy, Nantes, Paris, Rennes, St-Etienne, Tours et Valence. Les « Bouge Ta Ville » ont été portées depuis leur création par « Jeunesse pour Christ » qui coordonne les équipes locales (participants et églises) dans la conduite de l’évènement.

  • 1993CIJEM

    Chaque été, se rassemblaient des centaines de jeunes de toute l’Europe avant d’aller dans plusieurs villes de France et de Suisse pour partager leur foi. En 1999, CIJEM participe à OPTIMA 2000 qui rassemble 2300 jeunes à Avignon. En plus des évènements d’été, un festival est organisé chaque automne rassemblant de 1000 à 4000 personnes. En 2004 le CIJEM a réuni à Villefranche sur Saône plus de 4 000 jeunes.

  • 2006DNJ

    Le premier congrès DNJ a eu lieu en 2006 à Valence. Ce fut le premier grand rassemblement des groupes de jeunesse des Assemblées de Dieu de France. Depuis lors, tous les trois ans a eu lieu un congrès DNJ à Valence en 2009 et 2012, puis à Orléans en 2015 réunissant de 3500 à 4000 jeunes.

  • 2011Eurocamp

    Un rassemblement européen de 6 300 Royal Rangers provenant de 22 pays d’Europe a eu lieuau Havre. Il a été suscité par les Royal Rangers de France avec le soutien spirituel de la pastorale du Havre et l’accord des autorités de la Ville. A cette occasion, environ 120 jeunes ont également effectué des actions citoyennes et de témoignage dans un camp dénommé « Royal Station ».

  • Rassemblements dénominationnels & Camps d'évangélisation

    On pourrait identifier d’autres racines dans des rassemblements dénominationnels lors des WE de Pâques ou de Pentecôte, ou encore dans des campagnes d’évangélisation ; les plus importantes ont été menées en France par : OM, JEM, JPC, Agape France (mais cette liste est loin d’être exhaustive…)